Snowpiercer ou l’état de nature

Lorsqu'on défend un état de chose, l'une des manières les plus sûre d'y arriver est encore de faire passer cet état pour naturel. Non seulement, s'il s'avère être le fruit des lois immuables de la nature, il est vain d'essayer de le changer, mais aussi le naturel est frappé d'une valeur axiologique: serait bon ce… Lire la suite Snowpiercer ou l’état de nature

« Walking with the Wind »: la peintre hors du tableau ou le personnage hors du film

Nous avons tous commis des actions dont nous sommes peu fiers et que souvent nous cherchons à réparer. C’est ce que nous raconte Praveen Morchhale à travers l’histoire d’un jeune garçon qui, après avoir accidentellement cassé la chaise de son camarade de classe, la ramène avec lui afin de la faire réparer en cachette. Si… Lire la suite « Walking with the Wind »: la peintre hors du tableau ou le personnage hors du film

« Pacific Rim » et le mode d’existence des Jaegers

Il est vrai que nous avons peut-être mésestimé le film Pacific Rim du réalisateur Guillermo del Toro. Précisons cependant bien ce que nous entendons par « mésestimé » : il ne s’agira pas ici, pour nous, de discuter si nous avons-là un film hybride (au sens péjoratif de remâchage d’idées anciennes), ni même si le film peut être… Lire la suite « Pacific Rim » et le mode d’existence des Jaegers

« Oblivion » et l’identité personnelle

 « Pendant trois ans, j’ai cherché la maison qu’il avait bâti. Je savais qu’il devait y en avoir une. Parce que je le connais. Je suis lui. Je suis Jack Harper. Et je suis chez moi. » Jack Harper   Oblivion, de Joseph Kosinski, est un film de science-fiction qui sous ses apparences de blockbuster soulève néanmoins des… Lire la suite « Oblivion » et l’identité personnelle

Le vent se lève : une herméneutique cinématographique.

  "Le vent se lève… il faut tenter de vivre" Paul Valéry Le vent se lève… il faut tenter de vivre. Un vers de Paul Valéry, issu de son poème sibyllin « Le cimetière marin ». Dans cette étude, il ne s’agira pas tant de tenter une interprétation de ce poème que de montrer comment un autre… Lire la suite Le vent se lève : une herméneutique cinématographique.

« Le vent se lève »: le sang-peinture

♦ Tandis que la jeune fille peint un paysage (occupation légère, belle, artistique, aristocratique), son activité expressive est contrecarrée par un retour du réel sanguin et impromptu : du sang jaillit sur la toile. Cet événement produit deux sens distincts: une signification littérale : elle a la tuberculose (donc une information sur le plan de faits, un… Lire la suite « Le vent se lève »: le sang-peinture