Memories of Murder (2): falsification, magie et violence

Grosso modo, le travail de détective est de chercher des preuves afin de trouver un coupable. On peut avancer sans se tromper que l’intermédiarité de la preuve est le matériau même de la fonction policière : matériau à partir duquel il est possible d’élaborer une histoire que l’on superpose, avec ou sans succès, à la réalité.… Lire la suite Memories of Murder (2): falsification, magie et violence

Memories of Murder: le spectateur mis en abîme

Films et accomplissement Rares sont les films qui ne résolvent pas leurs propres énigmes. Car, on peut se demander, pourquoi aller voir un film si l’on reste sur sa faim, si les mystères ne sont pas dissipés ? Bien qu’il y ait plusieurs réponses possibles, il n’en demeure pas moins qu’une des joies esthétiques dominantes… Lire la suite Memories of Murder: le spectateur mis en abîme

Snowpiercer ou l’état de nature

Lorsqu'on défend un état de chose, l'une des manières les plus sûre d'y arriver est encore de faire passer cet état pour naturel. Non seulement, s'il s'avère être le fruit des lois immuables de la nature, il est vain d'essayer de le changer, mais aussi le naturel est frappé d'une valeur axiologique: serait bon ce… Lire la suite Snowpiercer ou l’état de nature