Parasite (Bong Joon-ho, 2019), du ruissellement au déluge.

Parasite a peut-être trop fait parler de lui. A Locarno cette année, avant la projection de son film, la première recommandation de Bong Joon-ho fut de « tout oublier » de ce que l’on avait écrit à son sujet. Après l’exigence de « ne rien dire » pour éviter le spoiler, il s’est sans doute… Lire la suite Parasite (Bong Joon-ho, 2019), du ruissellement au déluge.

Memories of Murder: le spectateur mis en abîme

Films et accomplissement Rares sont les films qui ne résolvent pas leurs propres énigmes. Car, on peut se demander, pourquoi aller voir un film si l’on reste sur sa faim, si les mystères ne sont pas dissipés ? Bien qu’il y ait plusieurs réponses possibles, il n’en demeure pas moins qu’une des joies esthétiques dominantes… Lire la suite Memories of Murder: le spectateur mis en abîme