Parasite (Bong Joon-ho, 2019), du ruissellement au déluge.

Parasite a peut-être trop fait parler de lui. A Locarno cette année, avant la projection de son film, la première recommandation de Bong Joon-ho fut de « tout oublier » de ce que l’on avait écrit à son sujet. Après l’exigence de « ne rien dire » pour éviter le spoiler, il s’est sans doute… Lire la suite Parasite (Bong Joon-ho, 2019), du ruissellement au déluge.